Education chat

La propreté

A partir de l’âge de 3 semaines, le chaton peut faire ses besoins dans un bac à litière. La propreté du chaton est généralement acquise vers 6 semaines. Dès la 4e semaine en moyenne, il est capable de se nourrir avec le même aliment que sa mère, imitant son comportement et acquérant par là-même ses préférences alimentaires. C’est au sein de sa propre famille également que le chaton va se familiariser avec sa propre espèce et intégrera les auto-contrôles nécessaires : contrôle de la morsure et des griffures notamment. L’éducation ne s’arrête pas là !

Comment dresser son chat ?

Répondre a son nom :

Voilà une chose assez facile à apprendre à votre animal. Il peut vous être utile de pouvoir faire venir votre chat en l’appellant par son nom, surtout que ce dernier aime particulièrement se cacher dans des endroits improbables.

Pour cela, habituez-le rapidement à son nom en le répétant à toute occasion : lorsque vous le câlinez, le réprimandez ou le nourrissez. S’il rechigne, joignez-y au départ le bruit des croquettes lorsque vous en secouez le paquet et félicitez-le à son arrivée.

Donner la patte :

Plus difficile que pour son ami le chien, mais pas impossible. Faites asseoir votre chat et touchez-le au niveau de l’articulation du coude (haut de la patte). Par réflexe, il va alors lever sa patte. Dans le même temps, prononcez un ordre bref (« patte », par exemple) et récompensez-le.

Vous pouvez également l’attirer avec un objet et lorsque le chat tentera de s’en saisir, prenez sa patte dans votre main et gardez-la quelques secondes. Répétez ce geste en le récompensant à chaque fois, puis une fois sur deux jusqu’à ce qu’il enregistre le principe.

Stopper les miaulements nocturnes :

Problème souvent évoqué des propriétaires de chats : l’animal miaule la nuit et les réveille. Pour dormir sur vos deux oreilles, décalez simplement l’heure de ses repas ou investissez dans un distributeur automatique de nourriture qui lui délivrera ses repas selon des fréquences que vous aurez définies.

Le chat peut aussi miauler parce qu’il s’ennuie. Dans ce cas, faites en sorte de jouer avec lui le soir afin qu’il se dépense et laissez lui un jouet  pour chat non bruyant (style peluche) à disposition. Avec un peu de chance, le minou tombera de sommeil en même temps que vous !

La sociabilisation

La socialisation avec les autres espèces, humaine et animales, s’effectue principalement entre la 2e et la 7e semaine. Pendant cette période, il est nécessaire que le chaton évolue dans un milieu qui lui permettra d’intégrer l’ensemble des stimulations futures auxquelles il sera confronté : jeux et cris d’enfants, télévision, musique, aboiements, interaction avec plusieurs humains qui vont le manipuler et jouer avec lui, proximité et interaction avec d’autres animaux, objets ludiques divers tels que balle, boîte en carton où il se cachera, etc. Ces stimulations enrichissantes favorisent l’épanouissement d’un chaton.

La punition

Punir un animal pour un acte qu’il a commis quel qu’il soit, malpropreté ou comportement indésirable, ne permet pas à l’animal de comprendre. Cela génère au contraire chez lui de la peur qui peut l’amener par incompréhension à reproduire le comportement inadapté et donc risquer la punition ou la mauvaise humeur de son possesseur. Une peur qui revient se transformera en anxiété avec des conséquences néfastes sur sa santé. L’éducation du chaton doit prioritairement être basée sur une bonne connaissance des besoins de l’animal et la récompense de ses bons apprentissages.