La Souris

CARACTERISTIQUES

La souris domestique est un mammifère de la famille des muridés, ordre des rongeurs. Cette classification scientifique s’avère, bien entendu, un peu technique, mais elle résume parfaitement plusieurs des caractéristiques de l’animal.

La famille des Muridés, dont la souris est l’un des membres, appartient à l’ordre des rongeurs, le plus important groupe de mammifères, avec plus de 1400 espèces.

Le plus petit représentant de ce groupe est la souris pygmée (5 grammes seulement) et le plus grand, le capybara (70 kilos). Les rongeurs ont pour principales caractéristiques commune leurs dents, qui continuent de pousser tout au long de leur existence et qu’ils doivent donc user en rongeant pour les maintenir à la bonne longueur.

COHABITATION

On pense souvent que les mâles souris ne peuvent pas cohabiter. Il est vrai que beaucoup de mâles souris peuvent être agressifs et territoriaux. Cependant, les souris sont des animaux sociaux ; elles peuvent se sentir seules, et développer plus de problèmes comportementaux et de santé quand elles sont isolées. Beaucoup peuvent, quand ils sont sociabilisés et logés correctement, vivre heureux à plusieurs.

L’HABITAT

L’idéal consiste donc à opter pour une cage composée d’un bac en plastique et d’un grillage spécialement conçu pour les petits rongeurs. Il faut par ailleurs veiller à acheter une cage la plus spacieuse possible. Les souris domestiques sont des animaux très ordonnés qui, dans la nature, vivent dans différentes « pièces » (le garde­ manger, le nid, la chambre à coucher) et doivent pouvoir reproduire le même mode d’organisation dans leur cage.

Une pièce calme et silencieuse, à l’abri des courants d’air, constitue le meilleur emplacement.

La litière au fond de la cage de la souris doit être recouverte d’une épaisse couche de matériaux moelleux, qui sert à maintenir une température constante et à absorber l’urine, ainsi que les mauvaises odeurs.

Même si l’on vous conseille d’opter pour les copeaux de sapin, de pin ou de peuplier, les copeaux de bois de résineux ne sont pas l’idéal pour les souris. En effet ils dégagent une substance toxique appelée phénol et ils sont très poussiéreux. Les litières parfumées sont également déconseillées car elles peuvent perturber les voies respiratoires et l’odorat des souris. Evitez aussi le sable, il n’est pas hygiénique et très volatile et peut lui aussi obstruer les voies respiratoires de la souris.

Ajoutez à votre litière un peu de bon foin pour rongeurs (vendu en paquet dans les animaleries). Plus la litière sera épaisse, plus la souris pourra jouer à se rouler dedans, en s’y enfouissant pour se cacher, en y creusant galeries, passages secrets, etc…

ALIMENTATION

Même si, dans la nature, la souris se montre très friande de maïs, de blé et d’orge, elle n’a pour autant absolument rien d’une végétarienne et peut être considérée comme omnivore, dans la mesure où elle se nourrit aussi bien de végétaux que d’aliments d’origine animale (des insectes, par exemple). Elle aime en outre avoir le choix entre plusieurs types de denrées, de sorte qu’il est vivement recommandé de lui proposer un menu riche et assez varié.

Son régime idéal comprend cinq catégories d’aliments différents : foin, graines sèches, légumes frais, fruits ; dans la cinquième catégorie figurent, entre autres, le pain, le fromage et les granulés (à donner occasionnellement).

REPRODUCTION

Maturité sexuelle : 45 jours pour le mâle, 40 à 45 jours pour la femelle

Période de reproduction : toute l’année

Nombre de portées par an : 4 à 8

Nombre de petits par portée : 6 à 12

Durée de la gestation : 21 jours

Durée de la lactation : 3 semaines

Poids à la naissance : 1,5 g