Le Rat

CARACTERISTIQUES

Les rats sont d’excellents animaux de compagnie, intelligents, curieux, peu portés à mordre. Chez les adultes, les mâles se reconnaissent facilement à leurs testicules de chaque côté de la queue, qui peuvent parfois remonter dans l’abdomen.

Votre ratte est­-elle stérilisée ? Les tumeurs mammaires sont une des principales causes de mortalité chez le rat. La stérilisation diminue l’apparition des tumeurs mammaires cancéreuses. Votre rat éternue souvent ? Ne laissez pas la maladie évoluer car ce simple « rhume » peut évoluer en pneumonie ou en otite chez le rat, et être aussi associé à des problèmes reproducteurs (avortement).

COHABITATION

Le rat étant très sociable, il apprécie beaucoup la présence de ses congénères, il en a même besoin. Il est toutefois important d’être prudent lors de l’intégration d’un nouveau rat dans un groupe pour éviter des problèmes.

L’HABITAT

La cage doit être aussi grande que possible, munie de hamac, de plateformes et de cachettes si possible.

La litière ne doit pas être poussiéreuse pour éviter les problèmes respiratoires : on préférera les litières de chanvre et de copeaux de maïs à la sciure de bois.

Il est recommandé de couper les griffes de votre rat, pour votre confort et pour éviter qu’il ne se blesse en se coinçant une griffe quelque part.

ALIMENTATION

Il est omnivore, il mange de tout, vous pouvez donner par exemple :

-Des mélanges de graines : La nourriture donnée doit être variée, mais il ne faut pas céder au tri. Certains rats, les p’tits malins, ne mangeront que les graines de tournesol, par exemple, et délaisseront le reste. La gamelle doit être finie, avant de la remplir à nouveau.­

-Les extrudés

-Des fruits, légumes et viande

A côté de la nourriture de base, il y a évidemment les à côtés, les gourmandises qui vous permettent de passer pour un Dieu vivant aux yeux de vos rats !

Il en existe de toutes sortes, tout dépend des goûts de vos rats. Ces gourmandises

restent limitées, pour ne pas déséquilibrer les apports en matière grasse fournis par la nourriture principale.

Les aliments réellement proscrits sont le chocolat, les oranges (ou autres agrumes), les genres d’aliments en pâte avec lesquels ils pourraient d’étouffer (Nutella, beurre de cacahuète). Évitez également le lait de vache, peu digeste.

REPRODUCTION

La reproduction n’est pas à envisager à la légère. Et s’occuper de bébés rats est lessivant, pour la ratte comme pour vous.

Il faut absolument penser au devenir des bébés rats une fois qu’ils seront là, cela passe par la recherche d’adoptants qui n’est pas forcément évidente.

Après, il en va de vos responsabilités et de votre morale. Avoir un bon vétérinaire si l’accouchement venait à mal se passer.

Les conditions, dirais-­je, plus primordiales, tiennent à la santé des parents choisis, à leur caractère et aussi à leur âge. Un rat agressif, stressé ou peureux, transmettra ses gènes à ses bébés.

La future maman doit être âgée d’au moins 5 mois, et ne pas avoir plus de 8 mois.

Concernant le papa, il est d’usage de préférer qu’il ait 1 an au moins, pour être sûr de son tempérament non agressif.